Télécharger
A découvrir en famille dans l'Aude, pays cathare
2016-vivez-pays-cathare-famill.pdf
Document Adobe Acrobat 7.7 MB
Télécharger
magazine-aude-pays-cathare.pdf
Document Adobe Acrobat 14.2 MB
Télécharger
Tous les loisirs en Hérault (2016)
à 15 minutes ou 1h30 de Lacan, une foule d'activités à faire côté Hérault!
Guide-des-Loisirs-BD-2016-148x210.pdf
Document Adobe Acrobat 9.7 MB

Que faire à Lacan?

Quittez Lacan (oui, c'est difficile parfois...),
à droite, c'est la Montagne Noire, St-Pons, les lacs de La Salvetat, les gorges d'Héric, les canyons, l'escalade et aussi Olargues, un des plus beaux villages de France...

A gauche, vous descendez vers la mer... Mais avant, vous allez traverser de nombreux paysages, très différents. Minerve, un autre des plus beaux villages de France, des vignes à perte de vue, la plaine, puis Narbonne, ou Béziers.

A moins d'une heure vous pourrez visiter Carcassonne ou Perpignan (et pousser une pointe en Espagne), les chateaux cathares, le Canal du Midi, patrimoine mondial de l'humanité.

Tout près, vous croiserez des marchés, des moulins à huile (l'Oulibo) ou à farine, des petits vieux sur des bancs pittoresques, des circulades millénaires (Aigne) et encore des vignes, et du vin à déguster jusqu'à plus soif (Minervois, St-Chinian, muscat de St- Jean)...

Bienvenue dans une région qui gagne à être connue... Si vous voulez en savoir plus sur le Minervois et le catharisme, cliquez ici!

A 10 ou 20 minutes de chez nous, vous croiserez de charmants petits villages sans forcément vous y arrêter. Vous visiterez Minerve, bien sûr, mais quid de La Caunette ou Azillanet? Voici de quoi vous donner envie de vous arrêter, les textes sont issus du dossier de presse 'Tour de France 2016', car le Tour a traversé ces villages.

Et à propos de Tour, un de nos fidèles vacanciers a partagé tous ses itinéraires à vélo depuis Lacan sur http://www.openrunner.com/ . Il suffit de cliquer “rechercher un parcours “ , mot clef = ‘Lacan' et une liste de parcours s’affichera.  Par exemple Lacan 50-953 signifie une boucle de 50 km avec un dénivelé positif de 953 m. Site très utile avant ou pendant les vacances!

 

MINERVE
Site touristique reconnu internationalement, la Cité médiévale de Minerve s'élève sur un éperon rocheux à la confluence des gorges de la Cesse et du Brian. Les ponts naturels qui ont été ouverts par la Cesse dans le causse en font un site géologique d'exception et unique. Porteuse de l’empreinte des chasseurs‐cueilleurs de la Préhistoire, Minerve est surtout connue pour le siège qu’elle subit en 1210 lors de la douloureuse croisade contre les Cathares (voir “Notre HISTOIRE” en P.6). Capitale historique du Minervois, elle est désormais l’une des portes prestigieuses du Parc Naturel Régional du Haut‐Languedoc et figure parmi les “Plus Beaux Villages de France”. La commune est intégrée dans le périmètre du Parc Naturel Régional du Haut Languedoc et dans celui du Pays d'Art et d'Histoire du Haut Languedoc et Vignobles,  ainsi que dans l'Opération Grand Site Cité de Minerve Gorges de la Cesse et du Brian. Découvrir le village et ses alentours ‐ Le parcours de visite dans la Cité ‐ Les remparts et les vestiges du château ‐ Les 2 musées dédiés à l’épopée cathare et à l’archéologie ‐ La reproduction du trébuchet (machine de siège) dit La Malvoisine 

Les Ponts naturels : une curiosité géologique.

Les deux ponts naturels creusés par la rivière de la Cesse, à l’amont de Minerve, ont été classés pour leur caractère de monument naturel. Ils représentent une curiosité géologique, un élément paysager insolite à l’entrée du village historique de Minerve. Le village et son écrin paysager, dessiné par le cours des rivières, forment un site remarquable. Les deux tunnels naturels se situent à l’entrée Ouest du village de Minerve. Cette cité médiévale a été construite sur une plate-forme rocheuse triangulaire, telle une presqu’île, qui s’élève à 40 m de haut à la confluence de la Cesse et du Brian. Mais en abordant les roches nummulitiques plus tendres, le tracé de la rivière s’est modifié : abandonnant ses méandres elle a alors percé deux gigantesques tunnels. Le lit caillouteux de la Cesse est à sec une partie de l’année, on peut donc parcourir à pied ces tunnels. En été la rivière suit un cours souterrain, en-dessous des deux tunnels. Elle ne ressurgit sur son lit de galets qu’après les fortes pluies. Les routes en balcon de part et d’autre de la Cesse offrent de belles vues sur les ponts naturels. Le “Pont Petit” mesure 110 m de long. Le “Pont Grand”, plus proche du village, s’ouvre par une fente de 30 m de large et se termine 250 m plus loin par une large ouverture de 40 m de haut.

 

LA CAUNETTE

La Caunette doit son nom au pré‐indo‐européen cauna : grotte. Bien abritée entre la Cesse et l'abrupte falaise en corniche qui la surmonte, La Caunette s'étire toute en longueur face au sud. Notre‐Dame‐de‐l'Assomption, remarquable petite église romane surplombe la rivière. Une porte médiévale surmontée de mâchicoulis permet d'accéder au vieux village – la Carambelle – où des ruelles escarpées mènent à d'anciennes habitations troglodytes. Dressé sur la place, le château de Pardailhan date quant à lui du XVIIe siècle. A l'entrée de la commune, une haute cheminée de brique rappelle l'exploitation des mines de lignites jusqu'aux années 50. La commune est intégrée dans le périmètre du Parc Naturel Régional du Haut Languedoc et dans celui du Pays d'Art et d'Histoire du Haut Languedoc et Vignobles, ainsi que dans l'Opération Grand Site Cité de Minerve Gorges de la Cesse et du Brian.
Découvrir le village et ses alentours Les rues médiévales , les habitats troglodytiques (privés), la nature environnante par la randonnée pédestre.

 

AIGUES-VIVES

Doit son nom au latin Aquaviva (988) aqua : eau et viva : vivante, courante ou source jaillissante. Au confluent de la Cessière et de la Cesse, à la limite de l’Hérault et de l’Aude, AiguesVives tient son nom d'une source jaillissante : Aquaviva. C’est un village vivant comportant de nombreux commerces. Terre d’histoire mouvementée, ce village est témoin de la révolte des Gaules ; ainsi, au hameau de Paguignan, un temple du IIesiècle est détruit et incendié durant ce conflit. Sur ces cendres gauloises, les moines franciscains et dominicains bâtissent, dix siècles plus tard, l’église de Saint‐Martin‐le‐Vieux dont le style gothique méridional caractéristique aura, malgré sa rareté, des influences jusqu’à Majorque C’est un village très vivant grâce à sa viticulture et sa situation géographique, se trouvant sur une voie routière très importante, de la Montagne Noire vers la mer.

 

AGEL
Agel doit son nom au latin agellus (1182) : petit champ, petit domaine. La présence humaine est attestée depuis le Néolithique et l’époque gallo‐romaine a laissé de nombreuses traces. Le village actuel se masse autour de son château d’origine médiévale. Construit à partir du XIIe siècle, il a été constamment habité depuis. Chaque génération l’a aménagé, y apportant son empreinte. De nos jours, le château accueille les visiteurs en chambres d’hôtes. Il a été classé Monument Historique en 1979.
Le château d’Agel faisait partie des châteaux forts qui devaient prolonger la résistance des seigneurs vassaux du comte de Toulouse au moment de la croisade des albigeois. Le château d’Agel, commandait la vallée de la Cesse, voie de pénétration vers Minerve qui constituait l’un des principaux points d’appui des Cathares. Le château fut incendié par les armées de Simon Montfort .
C’est aussi à Agel que la rivière, La Cesse, réapparaît en plein air après un long trajet dans ses divers lits souterrains. La résurgence appelée “Le Boulidou” est un havre de fraîcheur appréciée des baigneurs en période chaude.

 

 

AZILLANET
Azillanet avait déjà séduit les romains par la fertilité de ses terres. Vignes, oliveraies, végétation méditerranéenne, pierre sèche en composent les paysages.
Son histoire est notamment marquée par l’un des épisodes des conflits sanglants des Guerres de Religion, le 25 octobre 1591. Il mit en présence environ 8000 hommes, avec à leur tête les plus fameux officiers du Midi, commandés par deux grands chefs de guerre de l’époque, ennemis mortels (tous deux catholiques), le duc Henri Ier de Montmorency, gouverneur de la province, maréchal de France et le duc Antoine Scipion de Joyeuse. Azillanet et ses environs  fut le théâtre de la bataille qui se solda par une victoire de Montmenrency.
Le vieux bourg, autrefois fortifié garde  toute son authenticité avec l'église Saint‐Laurent, édifiée en 1678 et  accolée à l'ancienne forteresse de Guillaume d'Azillanet. Outre les anciens lavoirs et les horts – les jardins du village –, la Fontaine du Lion, une œuvre originale sculptée dans la roche par Jean  Buckart au XIXe siècle, fait également partie du patrimoine local.
Le Sentier des Mourels est un sentier viti‐patrimonial pour tout savoir sur  le  terroir des Mourels, aux pratiques viticoles et aux paysages typiques du Minervois.
 

 

CESSERAS

A proximité de la vallée de la Cesse, le site est fréquenté depuis des centaines de milliers d’années, comme en témoignent ces traces trouvées sous le porche d’entrée de la célèbre grotte de la Coquille (grotte de l'Aldène) démontrant une occupation il y a quatre cent mille ans, mais également des empreintes de pas humains remontant à 8 000 ans et des peintures rupestres découvertes. Sur le causse, le dolmen de Cigalière en atteste aussi. C'est à l'emplacement d'une villa carolingienne que les seigneurs de Cesseras dressent leur château féodal, dont les remparts sont encore visibles.A l'écart du village, au milieu des pins, l'émouvante chapelle Saint‐Germain, édifiée au XIe siècle, offre un agréable havre de paix… Avec son toit de lauzes et son abside à bandes lombardes, c'est un exemple intact du premier art roman languedocien Le village est doté d’un patrimoine bâti et mobilier remarquable, et c’est un des villages de l’Hérault qui concentre le plus de vestiges classés au titre des Monuments Historiques

  

SIRAN

a conservé les portes de son enceinte médiévale, dont celle de la Bade, surmontée d'un beffroi à horloge. La chapelle de Centeilles, entourée de cyprès et de chênes verts renferme de belles fresques. Ce site, qui offre un vaste panorama sur le vignoble, marque la limite entre le
causse et la plaine minervoise. Au coeur du pays viticole, non loin de là, l'étonnante “côte qui descend” ne manquera pas de faire son petit effet : illusion d'optique ou révolution copernicienne ? À vous de tester…

Nos coups de coeur

Nos restos préférés, d'autres gîtes dans le Gard ou le Lot, des vignerons qui méritent d'être épinglés, cette rubrique peut vous aider à ne pas être déçus...

A Cremps (Lot): Gîtes de charme sur les hauteurs des Causses du Quercy de 2 à 10 personnes
www.masdevinel.fr

Entre Nîmes et Montpellier, Les Terrasses d’Aubais vous proposent un gîte pour 4 personnes et un gîte pour 5 personnes avec piscine, tout confort.
http://www.les-terrasses-d-aubais.com




A Minerve, sur un magnifique terroir, la famille Vordy travaille avec passion 22 ha de vignes toutes en aire AOC Minervois

www.domainevordy.com

LA CAVE. Au coeur du village de La Caunette, 3 soeurs vous accueillent dans leur ancienne cave,transformée en salle de restaurant ou les derniers vestiges viticoles se melent a une ambiance moderne et chaleureuse.

04.68.91.31.98



et c'est pas fini... D'autres adresses très prochainement!